Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
cafe.cine.valdo.over-blog.com

Le Café-Ciné du Valdo, ou quand le cinéma devient prétexte à rencontres, échanges et convivialité ...

Vendredi 11 septembre : pour la rentrée, nous mettons les voiles  !!

Publié le 7 Septembre 2015 par Café-Ciné du Valdo

Vendredi 11 septembre : pour la rentrée, nous mettons les voiles  !!

Pour commencer cette nouvelle année de programmation, nous vous proposons de partir de l'autre côté de l'Atlantique avec « 2 Days in New-York », un film de Julie Delpy.

Le Café fera cap sur New-York à partir de 19h … en vous proposant Hot-dog/frites, coleslaw, cakes en tous genres

Le film débutera à 20h30

Présentation du film :

Dans cette comédie co-écrite avec Alexaia Landeau, Julie Delpy incarne Marion qui vit en couple avec Mingus (Chris Rock). Chacun a ses propres enfants d'histoires d'amour précédentes. Une visite à New-York de la famille française de Marion va bousculer le confort de la vie du couple.

Ce film s'apprécie en VO pour le plaisir d'éprouver en tant que spectateur barrière linguistique et bizarrerie des comportements.

Julie Delpy signe là son 6ème long métrage, en écho à « 2 Days in Paris » sorti en 2007.

Le magazine « Ecran large » faisait cette critique du film lors de sa sortie :

La comédienne diaphane jette un voile de fraîcheur sur des thèmes ô combien vus et revus : le couple, la famille recomposée, l'amour. Et pourtant, Julie Delpy est loin d'être novice sur le terrain des sentiments, avec Before sunrise et Before sunset qui engageaient déjà une analyse poussée de la rencontre amoureuse. Le personnage de Marion a mûri et le film aussi. Dans 2 days in New-York, on embarque dans le monde des adultes, avec un tandem cosmopolite. Le récit est assuré, moins dilué que dans le passé. On perçoit une cinéaste confortable qui a trouvé le juste équilibre entre gravité de certains thèmes et légèreté de leur traitement. Une suite est réussie lorsqu'elle s'émancipe de sa lignée. Et Julie Delpy relève le défi sans difficulté.

Commenter cet article